Notre histoire

  • L'idée
    VALVITALIA est née d'un projet de le Fondateur et Président du Groupe, M. Salvatore Ruggeri : créer la première société italienne dans le domaine des vannes qui soit en mesure de concurrencer les grandes multinationales américaines.
    En 2002 il connaissait bien le potentiel de l'Italie dans ce domaine, où coexistait une myriade de petits producteurs compétitifs du point de vue technologique, complémentaires du point de vue des produits et des services. Mais il n'existait pas un Groupe qui puisse se mesurer aux colosses du secteur.
  • Les premiers pas
    L'offre s'adressait principalement à l'industrie du pétrole, de l'eau et du gaz naturel, mais aussi à la pétrochimie et à la production d'énergie électrique.
    Fort de son expérience dans le domaine, M. Ruggeri était convaincu que le succès de son entreprise dépendrait en large mesure de sa capacité de répondre de la manière la plus articulée possible aux exigences de sa clientèle. Pour atteindre cet objectif, il était fondamental de développer et de diversifier la gamme de produits. Début 2002, cet entrepreneur plein d'initiative parcourt en deux mois plus de vingt mille kilomètres en voiture avec son fils Massimiliano, à la recherche d'entreprises intéressantes pour son projet et d'une structure pour lancer la production. Ils trouvent cette dernière près de Rivanazzano : un établissement presque neuf constitué de 5 travées de 12 mètres de haut. C'est ainsi que commence ce que M. Ruggeri appelle la « campagne d'achats ». En un an, différentes marques connues du secteur entrent dans la société : Tormene, Vitas, Delta Valves Europe, Rotor, Thevignot, Vanadour, Dyna-Lok, Sealmatic et Diversified Energy Products.
    Ces acquisitions permettent d'étoffer l'offre, mais aussi d'atteindre deux résultats importants : 
    • acquérir des marques connues et qualifiées auprès des principaux opérateurs du secteur, qui figurent donc dans les listes de fournisseurs respectives ;
    • intégrer dans la structure commerciale et productive des ressources humaines qui ont déjà de l'expérience dans le domaine des vannes.
  • Une entreprise faite de personnes
    Dès le début, le charisme du Fondateur a su stimuler l'enthousiasme autour du projet VALVITALIA. Au lancement des activités, deux articles avaient été programmés dans un journal local, « la Provincia Pavese », afin de recruter environ 40 ouvriers pour démarrer la production.
    Avec la complicité de Salvatore, déjà connu dans la région pour son expérience au sein du Groupe Grove, la publication d'un seul article a suffi à recevoir plus de 350 candidatures et le nombre d'ouvriers engagés s'est finalement élevé à 85, dont la plupart avaient déjà une grande expérience dans le secteur.
    Grâce aux nombreuses connaissances développées par M. Ruggeri au fil de sa carrière, il savait bien que le succès vient avant tout des personnes. Fort de cette certitude, au moment de la naissance de son entreprise, il a travaillé à impliquer les collaborateurs qui avaient fait preuve, au fil des années, de grandes capacités professionnelles et qui partageaient sa passion et son enthousiasme pour le travail.
  • ONE STOP SHOP
    De 2003 à 2005 l’entreprise améliore sa pénétration dans différents marchés, afin de créer de nouvelles débouchées pour sa production et de renforcer sa présence au niveau international.
    Durant la même période, d'autres rachats sont effectués, toujours dans l'optique de développer la capacité d'offrir des produits plus technologiques et de différencier le portefeuille de l'entreprise. Parmi ces rachats se distingue celui de Tecnoforge, une société qui compte 2 établissements dans le Nord de l'Italie et qui est spécialisée dans la production de raccords. Cette opération permet au Groupe de bénéficier de synergies commerciales et économiques qui permettent de presque doubler le chiffre d'affaires fin 2005, où il passe des 110 millions de 2004 à 212 millions d’euros. Ce rachat représente également un grand pas en avant du point de vue de la philosophie ONE STOP SHOP. Le management VALVITALIA s'était en effet rendu compte depuis quelques temps qu'il était important pour ses clients de concentrer les commandes sur un seul fournisseur. Les nombreuses acquisitions de l'entreprise au fil du temps avaient justement cet objectif. L'excellence de la production et la capacité de répondre à toutes les demandes des clients grâce à des produits créés sur mesure selon leurs exigences avaient amené l'entreprise à devenir le premier opérateur indépendant du secteur. La stratégie de diversification de l'offre, basée justement sur cette intuition, s'affirmait chaque jour comme l'un des facteurs déterminants du succès du groupe.
  • Un succès global
    En 2006 l'expansion au niveau global se poursuit et M. Ruggeri déclare : « Je vois la Chine comme un soutien pour notre créativité et certes pas comme une menace », faisant débarquer le Groupe dans ce Pays. C'est la naissance de Valvitalia (Suzhou) Valves Co., qui permet de produire des vannes destinées au segment downstream, mais pas seulement. Une Joint-Venture est également créée en Arabie Saoudite, la Arab Italian Manufacturing Co., et peu après le groupe crée Valvitalia India et Valvitalia Egypt. Dans le même temps, des bureaux sont ouverts à Alger, Abu Dhabi, Houston et Kuala Lumpur. Une fois encore, le management de l'entreprise montre qu'il est prêt à cueillir toutes les possibilités de développement, en augmentant sa pénétration dans les régions qui avaient vu une grande croissance économique.
    D'autres bureaux sont ensuite ouverts dans les régions les plus stratégiques pour le développement de l'entreprise : Séoul, Beijing, Bakou et Moscou.
    En 2014 et 2015 la position de VALVITALIA se renforce encore, et un pas historique est franchi : elle rachète deux entreprises italiennes historiques dans le domaine de la lutte contre les incendies, Silvani et Eusebi, et commence à servir le domaine civil. En 2016, toujours dans la même optique de fournir une gamme de produits suffisamment riche pour pouvoir être le seul point de référence pour un grand nombre d'exigences, elle rachète Nuova Giungas, une excellence italienne dans la production de joints isolants.
  • Actionnariat familial
    Malgré l'aspect global et le soutien dont il a toujours profité de la part de grandes banques et institutions économiques, le contrôle du Groupe est toujours resté solidement ancré dans la famille Ruggeri.
    Salvatore et ses fils Massimiliano et Luca contrôlent, par le biais de Finvalv, la société financière de la famille, 99,5% de Valvitalia. Les 0,5% restants appartiennent à CDP Equity.
  • Valvitalia aujourd'hui
    Elle est aujourd'hui l'une des plus grandes sociétés du secteur des vannes et fait partie des 5 premiers producteurs au niveau mondial, avec un chiffre d'affaires de 304 millions d'euros en 2019 et plus de 1000 employés dont la moyenne d'âge est 39 ans, répartis dans 10 établissements: 7 en Italie, les autres au Royaume-Uni, en Chine et au Canada.

    A ce jour, les produits VALVITALIA sont installés dans 113 pays dans le monde entier.

    VALVITALIA est la preuve que l'Italie, grâce à l'esprit d'initiative, à l'intuition et à la passion qui caractérisent depuis toujours son peuple, peut aujourd'hui encore exprimer des réalités économiques et entrepreneuriales de très grande valeur au niveau international.